dimanche 9 décembre 2012

Si Tante Rosa en avait, on l'appellerait…


En tout cas, si cette Carmen est une femme, Pauline Réage l'était aussi…

Rappelons que Pauline Réage est le pseudonyme sous lequel Dominique Aury (1907-1998), née Anne Desclos, écrivit Histoire d'O. Elle fut assez longtemps la maîtresse de Jean Paulhan ; lequel, à ma connaissance, n'avait pas pour habitude de coucher avec des hommes ni même des travestis.

(Source.)

9 commentaires:

  1. Tiens, elle a refait sa boutique et je regrette qu'elle ait enlevé le petit préambule : "le monde a changé …il faut avertir les gens…" (de mémoire) c'est dommage car il était fort …comique… tant pis;
    finalement, je ne vais là-bas que parce que vous m'y invitez…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "le monde a changé ; je m'adresse à tous ceux qui ont encore leur libre arbitre (pour ...?)" Cela fait bien 1/4 d'heure que je recherche dans les commentaires -chez Jacques Etienne pour l'instant. Je suis sûr de l'avoir reproduit ici ou là en commentaire, notamment quand elle a changé de chapeau (désolé Didier pour cet aparté).

      Pour le reste, la lire ressemble à une plongée dans le monde d'après : un mélange de Matrix et Alien...

      Supprimer
    2. "Je m'adresse ici à ceux qui ont encore leur libre-arbitre pour se faire leur propre opinion : notre Monde a changé et les citoyens doivent en être informés".

      "Dans un environnement qui change, il n'y a pas plus grand risque que de rester immobile" (l'actuel), suivi de :

      "L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité. "

      Ça envoie du slip, je trouve.

      Supprimer
  2. Et moi je n'y vais jamais, même lorsqu'on m'y invite.
    Du coup c'est coton pour commenter !
    Une petite réflexion cependant : dire "à ma connaissance" pour affirmer qu'on sait que qui couche avec qui est très insuffisant car il existe de ces surprises !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu récemment chez elle un billet d'une sottise sans nom sur les propos de Benoit XVI. Propos évidemment tronqués, évidemment compris n'importe comment... J'ai failli faire un billet mais me suis-je bien vite dit : à quoi donc servirait-il ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut évidemment jamais répondre à cette femme, qui est une sorte de jouet téléguidé, ayant, comme beaucoup de femmes, la reconnaissance du bas-ventre…

      Supprimer
  4. Certaines livres ne devraient être lus que par des adultes.

    RépondreSupprimer
  5. [...] surtout, qu'après, vient l'absence de non-culpabilité du mec en question... Hélas, c'est là qu'elle ose !

    (au fait, j'aimais bien -> (cloaque))

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.