dimanche 19 juillet 2015

On se visibilise comme trans ou comme racisé, ce week-end ?


Mais ce qui caractérise surtout ce groupe, c'est une façon de s'attaquer à des féministes, et en particulier à des personnes qui se visibilisent comme racisées ou comme trans.

(Source.)

6 commentaires:

  1. J'espère que personne ne va deviné que je vous ai refilé le lien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui pourrait penser une chose pareille ? Alors que vous êtes un pilier de toutes les soirées LGBT parisiennes.

      Supprimer
    2. J'ai écrit "deviné". Honte sur moi.

      Si je suis pilier, c'est pour le prix de la bière. N'allez pas lancer des rumeurs.

      Supprimer
  2. Les féministes racisées et/ou trans... voilà qui ratatine les féministes sans valeur ajoutée. Elles sont comme une maison sans piscine ni véranda. La petite féministe toute simple peut aller se rhabiller.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble normal que les transes soient plus féministes que les femmes de souche : elles ont l'habituelle ardeur, un peu brouillonne mais rafraîchissante, des convertis de fraîche date.

      Supprimer
    2. Tout de suite, trans avec un e. On sent ce qui vous émeut. La féministe ordinaire, sans aucune valeur ajoutée, on l'oublie, on n'a d'yeux que pour la racisée que magnifie la colère phobicide. Je n'irais pas jusqu'à vous accuser de penchants coupables pour les transméditerranéennes au regard brûlant, à la lourde chevelure, aux lèvres offertes, bref BREF.

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.