mardi 17 décembre 2013

Définition du blogueur de base

Donnée par un blogueur qui, en toute modestie, se compare à Francis Ponge :

Je pense très lentement mais j’écris très vite.

(Source.)

7 commentaires:

  1. Je ne comprends pas ces blogueurs qui se plaignent de la désaffection des lecteurs : si je prends mon petit exemple, j'ai commencé avec sept ou huit lecteurs, et au bout de cinq années de "blogage", j'en réunis en moyenne chaque jour une bonne trentaine. Je n'en reviens toujours pas de cette percée triomphale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peut-être que vous ne vous prenez pas pour un génie méconnu…

      Supprimer
  2. "Pour moi, l’action de bloguer est trés proche de ce qu’a voulu faire Stendhal avec son journal"
    Commentaire de Robert Spire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, le Spire ! Lui aussi, c'en est un beau…

      Supprimer
  3. Pour ma part j'ai décidé de pas écrire de blog car j'aurais sans doute trop de lecteurs et ça bloquerait le système. Comme en plus de ça j'écris souvent avant de penser, il vaut mieux m'abstenir.

    RépondreSupprimer
  4. Et un blogueur qui pense très vite et écrit très lentement, c'est quelle catégorie de blogueur ?

    RépondreSupprimer
  5. J'écris tellement vite des âneries que je n'ai pas le temps de les penser.

    RépondreSupprimer