jeudi 21 août 2014

Le blogueur qu'on aimerait visiter


S'il y a un pays que j'aimerais rencontrer, c'est bien celui-là.

(Accessoirement, la vieille baderne parle de Cuba…)

2 commentaires:

  1. La fin est tout simplement sublime :

    "C’est la peur de voir le modèle capitaliste KO qui fait que l’Empire refuse de voir cette expérience se développer sans entrave. Cuba résiste parce que son peuple sait depuis longtemps que le système que vous proposez est un leurre et que si le socialisme cubain est perfectible, le peuple dans son immense majorité lui est acquis et ne voudra jamais revenir aux temps d’avant la Révolution. Alors vous enragez."

    Que penser de toutes ces familles qui fuient le paradis du socialisme réel sur des barcasses pourries, au risque d'y laisser la peau pour goûter aux joies frelatées de la liberté ? Parce que bon, l'expérience est belle parce que tous ceux qui ont encore un regard critique vont, au mieux, en taule, après être passés par la case tabassage.

    Visiblement, la vieille baderne gâtouille et fait sous elle.

    RépondreSupprimer
  2. Et puis on sait bien que Castro et Guevara n'ont jamais fait de mal à une mouche. Jamais torturé un opposant, jamais tué un contradicteur, jamais emprisonné ceux qui ne voulaient pas de ce modèle etc...

    Je lis de plus en plus de gens qui semblent prendre comme exemple des dictatures (Cuba, Venezuela pour ne citer qu'eux) et quand je pense que ces gens ont le droit de vote, ça me fait un peu peur....

    RépondreSupprimer