mercredi 18 novembre 2015

Même chose pour la langue française…


A mon avis, il faut tout de même faire très attention de comment cela se finira.

(Source.)

2 commentaires:

  1. Tiens ! C'est rare que je ne devine pas de quel blog proviennent vos citations (sauf pour celles qui viennent de commentaires).

    RépondreSupprimer
  2. Je proteste : l'extrait incriminé ne mérite pas cette mention particulière. Le reste est de la même eau. Au hasard, tiens ..."J’espère que cette coalition ne fera pas le jeu de Bachar al Assad, dont sa présence devrait être en prison". Le titre annonce d'ailleurs la couleur : "je pense, donc j'écris" (tiens, ya pas de faute...)

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.