mercredi 17 septembre 2014

La solution pour que tout aille mieux


il faut juste faire de la pédagogie chez le boulanger, le boucher , le supermarché du coin pour faire contrepoids aux messages frelatés des médias des Dassault, Bolloré, bouygues, Pinault…

(Source, en commentaire.)

10 commentaires:

  1. Oh, Zut, j'm'ai trompée !
    Il faut dire qu'avant de cliquer sur "source", je m'efforce de deviner l'auteur du message. Comme vous n'avez qu'une dizaine de cibles, c'est souvent assez facile... et là, je pariais sur Gauche de Combat... ben non.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand c'est puisé dans les commentaires, c'est plus difficile…

      Supprimer
  2. Sinon, on peut aussi écouter France-Inter (RSC™), et lire la presse pas du tout frelatée des Pigasse, Bergé et Compagnie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Écoutez France-Inter ? Vous vous prenez pour Messire Étienne ?

      Supprimer
  3. ça me fait peur d'imaginer que des gens vont m'imposer leur idéologie chez mon boucher...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais pensez un peu à la tête du boucher, pour retrouver le sourire !

      Supprimer
    2. Quant aux hommes, pour retrouver le sourire il leur suffira de penser à boucher la bouchère.

      Supprimer
    3. Ou à pétrir la boulangère (voire le petit mitron).

      Supprimer
  4. j'ai du lire tout l'article et tout le fil pour voir la citation dans son contexte.
    C'est ce à quoi je m'attendais : avoir la prétention de pédagogiser quelqu'un, c'est le prendre pour plus con que soi. Et croire que boulangers, bouchers, et supermarchés (du coin, en plus) auraient besoin d'être pédagogisés, comme s'ils étaient bêtes, c'est il me semble assez prétentieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la gauche française ça Madame, ce sont les mêmes qui étaient de grand partisans de la colonisation parce qu'il fallait "éduquer les nègres au socialisme"...

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.