samedi 22 octobre 2016

Adolfo Ramirez et la culture


Pour l’avoir pratiquée à titre professionnel, je sais à quel point est importante et efficace la concrétisation en milieu rural comme en milieu urbain de l’intelligence spécifique de l’éducation populaire.

On en voit le résultat.

13 commentaires:

  1. Et bé ! Il est né comme ça ou c'est un accident ?
    Cela dit, il a raison : un peu de culture ne (lui) ferait pas de mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des textes un peu plus cohérents.

      Supprimer
    2. La cohérence est une valeur bourgeoise, limite nauséabonde : je vous reconnais bien là !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Vous ne connaissiez pas ? Vous perdez quelque chose !

      Supprimer
  3. Je ne suis pas certain d'avoir tout compris. Il me manque probablement d'avoir "pratiqué la concrétisation en milieu rural comme en milieu urbain de l’intelligence spécifique de l’éducation populaire". D'un autre côté je me demande, entre avoir mal au peuple et avoir mal au genou ce qui est le plus douloureux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Combien de fois vous ai-je dit de pratiquer plus assidument votre concrétisation en milieu rural ? Vous pouvez vous en mordre les doigts, maintenant !

      Supprimer
  4. Lutter contre "l'abrutissement populaire", n'est-ce pas accepter l'idée que le peuple est abruti ?
    C'est un bon début, si ensuite on se demande : abruti par qui ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par les méchants de droites, vils, racistes et pas beaux !
      (Autrefois, ce genre de monsieur croyait au bon Dieu, aujourd'hui, il croit en la gauche : on bigote avec ce que l'on a !)

      Supprimer
    2. Entre les deux, il a cru en Staline, Mao, Pol Pot, Castro…

      Supprimer
    3. Et aussi a Robespierre et ses amis, les ancètres, les inspirateurs de tout ce beau monde

      Supprimer
  5. "gauchiste et fier D'EN etre" Ok ça m'a suffit

    RépondreSupprimer