jeudi 28 décembre 2017

Les bonnes résolutions syntaxiques de Virginie


Je sais pas pourquoi je ne me hâte même pas que l'année se termine,

(Source.)

15 commentaires:

  1. Je me disais aussi vous négligiez Virginie qui faisait pourtant de temps à autres de méritoires efforts pour apparaître dans les modernoeuds.
    C'est réparé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois avouer que je suis moins assidu auprès de la dame…

      Supprimer
    2. Ah Monsieur Goux :
      comment avais-je fait pour oublier Virginie B. ? Lifestyle, food (comme si ces mots n'existaient pas en français) et avec "du sport dedans since 2008".
      Il y a aussi sa "leçon de l'année" : elle a appris à "lui dire au revoir".
      Elle mérite une place d'honneur dans vos modernoeuds.

      Supprimer
    3. Elle est tellement précieuse que je lui ai même fait une petite place dans Le Chef-d'œuvre de Michel Houellebecq, c'est dire !

      Supprimer
    4. Tant et si bien qu'à côté de Desmond Tutu, elle a eu droit à davantage qu'un nom de rue ; quel honneur vous lui fîtes !

      Supprimer
    5. Je lui devais bien ça, allez…

      Supprimer
  2. J'ai lu le reste du billet : c'est du lourd ! Une synthèse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est qu'elle a tout d'une grande, notre digital mother !

      Supprimer
  3. Ah ! J'avais peur de finir l'année sans la voir ici.

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai que "c'est allait mieux, définitivement mieux" c'est, effectivement, assez définitif...

    RépondreSupprimer