mercredi 14 novembre 2018

Une écrivaine, ça écrit comack !


La question n’est pas tant de savoir ce qu’il faut faire ce samedi-là que de découvrir ce que cela fait ressortir comme fantasmes et représentations sociales de part et d’autre, des failles à présent béantes qui ont atomisé notre tissu social, qui nous empêche à présent totalement de faire société.

Si la dame pouvait avoir la bonté de nous expliquer comment une faille peut atomiser un tissu, même social, ce serait vraiment une bonne chose. J'aimerais bien aussi qu'elle me donne le mode d'emploi pour que je puisse, moi aussi, faire société comme les autres. Yapadréson.

2 commentaires:

  1. Ah le Monolecte, j'ai lu ça quelques fois il y a longtemps.
    Les commentaires sont assez rigolos aussi. Vous ne faites pas ça pour la promotion de son dernier livre Comprendre l'antisémitisme, j'espère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu la prose grisâtre et pâteuse de la dame, je ne me risquerais certainement pas à lire un livre entier d'elle… et surtout pas celui-là : j'imagine d'ici qu'il doit y être très fortement question de l'antisémitisme de l'extrême droite (très vilain) et à peu près pas du tout de celui de nos frères musulmans (tout à fait anodin).

      Supprimer