lundi 17 décembre 2012

Dis, Maman, pourquoi t'es une maman ?


Parce qu'une maman, c'est une mère, sans différences du choix de sa sexualité.

Ah, d'accord… J'peux r'tourner jouer maint'nant ?

(En cloaque, en commentaire.)

13 commentaires:

  1. et si ma tante en avait ça serait même plus mon oncle ! bouhhh!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Et les père qui sont papas, hein ? On n'en parle même pas !

    RépondreSupprimer
  3. Sauf que maintenant, va y avoir aussi des pères qui seront des mères, enfin je crois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AMHA ils le sont déjà.
      Enfin je crois.

      Supprimer
  4. je crois qu'ils finissent par se perdre eux même dans le foutoir ou ils veulent nous mettre .

    RépondreSupprimer
  5. Les socialos nous amènent que de la médiocrité. Eux appellent ça progrès, moi j'appelle ça Dégénérescence.
    Il n'y a aucune morale, aucun sens du sacré, aucun respect de la vie, uniquement de la liberté. Macabre. Comme si on n'avait pas d'autres soucis à régler tiens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement!
      La gauche maintient les gens dans la difficulté au lieu de leur ouvrir les yeux.
      La gauche est contre productive. Elle préserve et amène les soucis, ne veut jamais les régler. Et oui, pour garder des électeurs, il faut les maintenir dans la jalousie et la pauvreté. Sinon elle n'a plus lieu d'être, et elle perdrait ses électeurs. Hormis les jeunes électeurs, qui eux se renouvellent sans cesse.
      Eh!

      Supprimer
  6. ... et qu'on n'entre pas en démocratie ou en son inverse comme on rentre en religion...Parce que ça, c'est le début des systèmes autoritaires, de droite comme de gauche. n'est pas mal, non plus, Didier.

    Je sens que je suis en train de plonger. Quelqu'un aurait-il un Imodium® à proposer à Rosa ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'épouser et se convertir à sa cause… ou l'inverse

      Supprimer