vendredi 21 décembre 2012

L'arborescence des arguments et l'innovation quant à la manière


Voilà qui permet en effet de démultiplier sa voix et sa force de conviction auprès du grand public,  tout en permettant une arborescence des arguments et une innovation quant à la manière de s’adresser aux sympathisants.

À ceux qui m'accuserait de sortir malicieusement les phrases de leur contexte pour leur ôter tout sens, je signale que la précédente à celle-ci était : « Je ne sais si c’est purement ponctuel ou si d’autres occasions se présenteront , mais cette façon de procéder montre en tout cas selon moi un réel esprit d’ouverture, et de compréhension des avantages de la dynamique de communication sur internet,  tant de la part de l’équipe qui l’entoure,  que de Jean-Luc Mélenchon lui-même. »

(Source.)

14 commentaires:

  1. C'est assez calé comme écriture.
    On se sent tout petit devant ces mots.

    RépondreSupprimer
  2. Il n'empêche quand on fait une faute à "accuserait" quand on accuse les autres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Ma phrase pourrait finir dans les modernoeuds...)

      Supprimer
    2. Elle pourrait ! Mais enfin, ma faute est bel et bien là…

      (D'ailleurs, je la laisse, ça m'apprendra à ne pas me relire.)

      Supprimer
  3. C'est une véritable mine d'or ce GdC, un peu comme la fille dont on ne prononce pas le nom

    RépondreSupprimer
  4. @corto ; ah tiens , Tu existes encore toi ? Quand on écrit rien on ne risque pas de se tromper... Méfier vous, si ça continue je vais devoir créer un comité de vigilance des dîners de cons, et chaque fois que vous en ferai un, je vous enverrai des hordes de staliniens assoiffés de sang bleu...

    RépondreSupprimer
  5. ah zut ! Méfiez eZ bon sang !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Chaque fois que vous en ferez un" aussi.

      Supprimer
    2. "Quand on n'écrit rien" également.

      Supprimer
  6. Moi je trouve cela beau comme style… je vais finir par voter pour Mélenchon, juste par amour de la littérature.

    RépondreSupprimer
  7. C'est vrai que Mélenchon c'est beau !
    C'est même très beau ! Tellement plus beau que ce que tout le reste réuni, nous donne à entendre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve d'ailleurs que Mélenchon devrait s'essayer à chanter Les Blouses blanches, pour voir…

      Supprimer
    2. Oh oui, mais avec une perruque et un Tutu…

      Supprimer
  8. Mélenchon a fait un partenariat avec la comédie musicale 1789 afin de sensibiliser un public plus jeune. Il interprète une des chansons. Joyeux Noël Didier!

    RépondreSupprimer